Français

Paradisec

L’Australie est située dans une région caractérisée par une grande diversité linguistique et culturelle. Sur les 6000 langues recensées dans le monde, environ 2000 sont parlées en Australie, en Asie du Sud-Est et dans les îles du Pacifique sud (dont 900 en Nouvelle-Guinée). D’ici la fin du siècle, il n’en restera sans doute plus que quelques centaines.

La documentation dont nous disposons sur ces langues, et sur la culture qui leur est associée –en particulier l’expression musicale – est minime. Y compris dans les langues les mieux connues, certains aspects culturels très intéressants, comme le langage riche et allusif des chants, n’ont pas été étudiés.

Paradisec (Pacific and regional archive for digital sources in endangered cultures / Archives de sources numériques sur les cultures menacées de la région Pacifique) a pour objectif de faciliter la conservation sous forme numérique des documents menacés de disparition provenant de la région Pacifique (Océanie, Asie de l’Est et du Sud-Est), ainsi que l’accès à ces sources documentaires. Notre groupe de recherche a développé un système garantissant l’accès aux archives par les communautés intéressées ; en outre, ce système est conforme aux nouvelles normes internationales de l’archivage numérique.

Nous avons mis au point un protocole pour rendre accessible, cataloguer et numériser des documents sonores, textuels ou visuels, ainsi que pour la conservation des copies numériques. Pendant la phase initiale du projet, notre souci principal est de garantir la conservation des matériaux qui, sans cela, auraient été perdus, en particulier les bandes magnétiques enregistrées sur le terrain dans les années 1950-1960.

Protection des données

Les enregistrements doivent être conservés de manière à pouvoir être écoutés dans le futur. Les magnétophones à bandes ou à cassettes deviennent obsolètes et leur utilisation est de plus en plus délicate. Lorsqu’on ne dispose que d’une seule copie de l’enregistrement, le risque est grand de le perdre lors d’un cyclone, d’un incendie ou à cause de mauvaises conditions de conservation.

Paradisec utilise les meilleures méthodes connues pour la conservation de documents sonores par numérisation à très haute définition, et stocke les copies dans plusieurs sites différents.

Paradisec réalise gratuitement les copies numériques des bandes puis restitue les originaux à leurs dépositaires ou aux institutions auxquelles ils appartiennent. Le stockage est assuré pendant le traitement des enregistrements mais ne peut être offert sur le long terme.

Recherche d’informations

Des informations sur le catalogage (métadonnées) accompagnent tout document de la collection. Figurent aussi dans le catalogue les références de tous les documents qui, après évaluation, seront susceptibles d’être archivés et numérisés ; ceci permet de localiser des ressources qui ne seraient autrement jamais exploitées. Le catalogue de la collection utilise un descriptif conforme au “Dublin Core” et aux recommandations de l'”Open Languages Archives Community” (OLAC). Nos métadonnées actuellement disponibles peuvent être téléchargées à partir de notre site web. Le fait d’utiliser des métadonnées standard nous permet de fournir des informations sur le contenu de notre collection, de façon à avoir accès à tout document relevant de la région Pacifique, quel que soit l’endroit où il se trouve ou le chercheur qui le possède. Pour avoir accès aux données elles-mêmes, une autorisation est nécessaire. Actuellement, seuls les utilisateurs inscrits peuvent y avoir accès, grâce à un mot de passe. Les métadonnées de la collection Paradisec peuvent être consultées par le catalogue (http://catalog.paradisec.org.au/) ou par l’intermédiaire de OLAC à l’adresse suivante:

http://www.language-archives.org/search

Propriété intellectuelle

Le copyright s’applique à tous les documents de la collection ; les conditions d’accès pour chaque document sont spécifiées par le dépositaire et le narrateur. Lorsqu’un document est mis en circulation, le droit moral des locuteurs et des interprètes est garanti. Une réglementation spécifique s’applique aux recherches en cours ou à des données qui ne sont pas destinées à un usage collectif. Voir notre site pour de plus amples informations.

Renouveau culturel

Le principe fondamental de Paradisec est de fournir aux cultures minorisées ou menacées le soutien nécessaire pour retrouver et faire revivre les documents enregistrés dans le passé. Il est important aussi de maintenir en bon état ces documents afin qu’ils puissent être utilisés dans le futur. Les réalisations numériques de Paradisec sont disponibles en différents formats selon les besoins des utilisateurs. Nos documents sonores sont archivés grâce à un système à haute résolution, mais nous pouvons aussi les convertir en mp3 ou dans d’autres formats numériques, disponibles sur cédérom ou sur l’internet.

Détails techniques

L’objectif principal de notre projet est la numérisation de documents sonores. Notre système Quadriga utilise un poste de travail Audio-cube pour numériser les documents sonores à la vitesse de 24 bit, 96 kHz au format Broadcast Wave (BWF). Une copie de sauvegarde de toutes les données est conservée dans un autre centre..

Paradisec est dirigé par un comité regroupant les représentants de trois universités australiennes : l’université de Sydney, l’université de Melbourne et l’université nationale australienne (ANU)

Ateliers

Paradisec organise des séminaires et des ateliers. Entre 2003 et 2014 nous avons organisé quatre conférences, et les actes des conférences sont disponibles par Sydney eScholarship Repository: http://ses.library.usyd.edu.au/handle/2123/1159.

Liens internationaux

Paradisec a établi des liens avec des agences similaires de la région Pacifique et espère en nouer de nouveaux.

Paradisec est en conformité avec les métadonnées internationales et avec les normes concernant l’archivage sonore, entretient des liens avec d’autres centres d’archives numériques qui se consacrent à la sauvegarde des cultures menacées de disparition, à travers DELAMAN (Digital Endangered Languages and Musics Archives network, http://delaman.org) et OLAC (Open Language Archives Community, http://language-archives.org).

Appel à participation

Nous souhaiterions que les chercheurs ethnographes, les linguistes et les communautés autochtones (académies, associations culturelles) qui le souhaitent nous confient leurs documents écrits, sonores ou visuels, afin qu’ils puissent être traités et rendus disponibles dans le futur.

Pour plus d’informations, veuillez consulter notre site web: paradisec.org.au

Services offerts

Paradisec offre un certain nombre de services à prix coûtant comprenant la numérisation de matériel sonore, la formation aux techniques d’enregistrement pour la documentation ethnographique ainsi que la gestion des données et leur mise en relation. Les sujets abordés sont les suivants:

  • utilisation du matériel d’enregistrement et étude comparative des différents matériels
  • logiciels lexicographiques
  • transcription et interlinéarisation de textes
  • association des documents sonores numérisés et des transcriptions
  • gestion de l’information de façon à la rendre accessible ultérieurement
  • évaluation et catalogage de l’ensemble des données

Contactez-nous pour de plus amples informations sur nos services et leurs coûts.

CONTACT

Si vous désirez obtenir des informations supplémentaires, veuillez contacter le directeur de projet :

Nick Thieberger
nicholas.thieberger@paradisec.org.au
tél  : +61 3 8344 8952

ou notre administratrice de l’équipe de Sydney:

Amanda Harris
amanda.harris@paradisec.org.au
tél  : +61 2 9351 1279

Vous pouvez aussi vous connecter sur notre page web à l’adresse suivante: paradisec.org.au

Paradisec est un projet financé par l’Australian Research Council et parrainé par l’université de Sydney, l’université de Melbourne et l’université nationale australienne (the Australian National University).

 

paradisec french leaflet.pdf